Cadeaux de fin d’année

Ho ho ho!

Nous y voilà, la période de Noël et avec elle,les petits cadeaux de fin d’année.

Ici je fais un cadeau à la maitresse et à l’ATSEM de mon grand, mais bien entendu ce n’est pas une obligation.

Autant pour la fin d’année scolaire je fais un joli cadeau que j’achète, autant pour Noël je préfère miser sur un DIY à faire avec Sacha .

Voici donc ma petite sélection gourmande de DIY pour Noël

Je pense réaliser les petits tubes « chocolat, cappuccino » et surement y ajouter une boule à remplir de petite gourmandises,après tout elles sont bien courageuses les maitresses/atsem alors autant miser sur une touche de réconfort.

Et vous? vous un petit cadeau de prévu?

Publicités

Merci Chéri.

Taches-menageres-la-charge-mentale-confirmee-par-les-chiffres_exact1900x908_l.jpg

 

Définition d’un père: Homme qui a engendré ou qui a adopté un ou plusieurs enfants

Définition d’une mère: Femme qui a mis au monde ou qui a adopté un ou plusieurs enfants

Aujourd’hui, je viens pousser un petit coup de gueule, à travers un article que je souhaite faire, depuis déjà un moment.

C’est le genre d’article, compliqué à écrire car il touche des habitudes et peut se heurter à des années, et des années de mœurs ancrées dans la société.

« Quelle chance tu as que ton mari se lève la nuit »

« Oh mais lui il travaille, il doit se reposer »

« Quoi? c’est ton mari qui fait le ménage? quelle chance…. »

Bref vous devez voir où je veux en venir.

Je découvre depuis que je suis maman, que apparemment le rôle et l’investissement d’un papa est facultatif et dépend de son bon vouloir, ou pire de sa gentillesse envers sa femme. Il peut choisir d’aider ou non, à l’entretien de la maison où lui même vit. Il peut choisir ou non d’être investi  dans son rôle de papa, de changer les couches, de se lever si SES enfants pleurent la nuit, de faire les trajets école/maison/anniversaire… bref apparemment certaines femmes me trouvent chanceuse d’avoir un homme qui « m’aide » bah oui ton mari te rend service si il fait LE linge , le ménage et pire si il s’occupe des enfants alors là il est vraiment un super papa!!!! Aberrant

Alors je vais remettre de suite les choses dans leurs contexte.

Un enfant se fait à deux! depuis quand c’est gentil pour un papa d’aider? ce n’est pas une aide, c’est juste une NORMALITE, ça me met hors de moi ce genre de pensées . Une maman donc elle, n’a pas le choix, doit faire, mais par contre le papa est gentil si il aide? WAOU une belle avancée en terme d’égalité homme femme. Bien entendu je suis à la maison et mon mari travaille  il est donc normal que j’ai « la majorité » des tâches ménagères et bien entendu j’ai plus de temps avec les enfants. Mais donc, sous prétexte que mon mari va au travail , en rentrant il ne devrait rien faire ? en rentrant il ne doit pas s’occuper des enfants, car papa est fatigué de sa journée de travail…

Devrais je également lui dire merci si il fait?

Dur d’expliquer ce genre de choses, dur de changer des mentalités, et surtout dur de faire comprendre à des papas qu’ils loupent des tonnes de choses de la vie de leurs enfants en agissant ainsi.

Je vois de plus en plus de maman sur les réseaux, être sur tout les fronts, la maison , les enfants , et même leur propre travail . Et surtout je vois de plus en plus de maman , s accommoder de ces situations en se persuadant que c’est normal…pas étonnant que les statistiques montrent que 8 femmes sur 10 seraient concernées par la charge mental.

Selon un article récent d’un journal parental  les femmes déclarent en majorité gérer quasiment l’ensemble des tâches du foyer : repassage, inscription des enfants aux activités extra-scolaires, repas, ménage… tandis que les hommes déclarent s’impliquer dans des tâches individuelles : bricoler, descendre les poubelles, faire le jardin… « D’où la charge mentale dont les femmes sont victimes car elles doivent à la fois faire l’essentiel, et toujours réfléchir à la résolution des problèmes, coordonner la logistique de l’ensemble », explique Jean-Claude Kaufmann. Ce décalage d’implication dans le quotidien explique notamment que 62% des femmes souhaiteraient que les choses changent, 15% d’entre elles n’en pouvant plus.

Bien entendu je suis consciente que des fois les emplois du temps ne sont pas faciles (pour les femmes également tu me diras…) et que certain papa ne sont pas beaucoup à la maison , je ne remet absolument pas ça en question. Je parle des moments ou ils sont présents . Je parle de pseudo choix de faire ou non, je parle de ces réflexions que nous pouvons encore entendre.

Ici mon mari et moi avons la même charge de travail à la maison.   Devrais je me sentir chanceuse? devrais je lui dire merci ? devrais en faire plus car je suis la maman et que c’est dans l’ordre des choses? je ne pense pas non.

Il fait le linge de la famille, car c’est la sienne

Il s’occupe des enfants, car ce sont les siens

Il va faire les courses

Il emmène notre grand à l’école ….

Bref il n’est pas gentil. Il fait son rôle de mari et de papa et lui aussi trouve ça totalement normal.

Le calendrier de l’Avent

 

Hello tout le monde. Je reviens aujourd’hui pour vous parler de Noël.

Ouiii déjà, mais je t’assure que ça va arriver bien plus vite que tu ne le penses.

Si je vous parle de cette période que j’affectionne tout particulièrement, c’est surtout pour le fameux, l’unique, le tant attendu « Calendrier de l’avent ».

Depuis que j’ai des enfants, je souhaite de plus en plus personnaliser leurs cadeaux, y mettre un touche personnelle qui rend encore plus symbolique les présents.

Le traditionnel calendrier de chocolat est super, mais il est sans réelle surprise et mise à part être heureux de déguster une petite gourmandise, l’enfant sait à quoi s’attendre.

DONC cette année ce sera un calendrier totalement DIY pour Sacha. Chloé étant encore petite elle aura un calendrier, mais pour le moment je n’ai pas encore décidée de la nature de son contenue. (sûrement tutut bolide…)

Pour le support , cette année ce sera des rouleaux de papier WC, écolo la meuf lol.

Pour le moment nous avons seulement les rouleaux (c’est la partie la plus simple ) et nous n’avons pas encore choisi la forme. Étant encore dans les décos Halloween je ne veux pas mélanger les périodes et perturber Sacha dans la temporalité.

8aeb7345d7e24d31295b56947cad7f0938516051c712b3d83cee3c23559aa76142

Pour le contenu, bizarrement je n’ai pas peinée à trouver de quoi le remplir, il ne me reste plus qu’a recevoir les commandes essentiellement passées sur internet.

Niveau prix clairement il été hors de question de mettre des milles et des cents dans le calendrier, avec toutes les dépenses liées à cette période.. ET surtout pas besoin de mettre cher pour faire plaisir aux enfants.

Voilà donc le contenu:

4 tickets de manèges

2 plaquettes de gommettes 1 dinos et une l princesse

1 œuf de dinosaure à faire éclore dans de l’eau

1 puzzle. En faire trois petits lot à disperser dans trois différents jours

1 bon pour une soirée dessin animé pop corn

1 jeu de carte 7 familles

4 kinder surprise

Un porte clefs marvel

Une paire de chaussettes rigolotes

2 petit bonhommes Légo

1 bon pour un repas fast food ( date a choisir par l’enfant)

Un ticket de cinéma

Des tampons encreurs smiley

1 yoyo

Et voilà 24 petites surprises . Je vais vous montrer des réception les objets mais pour le moment la contenu total me reviens à 15 euros à peine , et je suis sincèrement contente. Merci Amazon et action pour les trouvailles.

Bien entendu les tickets de manège et cinéma ont été gardés tout au long de l’année et c’est la meilleure manière de faire plaisir dans se ruiner.

J’espère que cette article vous plaira,  et dite moi comment se passe Noël chez vous ?

 

 

 

Mercredi terrifiant

43496167_982881608586450_3814873544446694401_n

Qui dit mercredi, dit… JOURNEE des enfants.

Les occuper n’est pas mince affaire, mais certaine periode sont très propices au activités manuelles ET culinaires.

Le thème Halloween est absolument parfait .

Voici donc notre petite sélection d’activités à réaliser avec tes enfants

af22e3fbbc7dd94d7e60d3eb7ac798d9

3ebadb93936e3f4e54617a2ab36fd5bd3160db9c263bb0a6790e9fba6ae7ed9204b141bdb124f5ec9b24fa07e5096e5d38746776f68444e823041e634a300ae7d2a81f9d4f98ea81f6222d2a3ab95d09df2212eff18861b96fa37096d71fa0842b6ff08ad390349a66d1c9aba3d3f4b1e920b331317b57f18eb0f81694b08235f93863dd271a5f9db8d8d6019bff27f23070458261d6f3a099ba95575ccb0ee9a717a4f178dcca9441dedd616a1cdf6c1e56307a12fd23feecf777f7c00576d98812b97099ad3db4d3c4fe29c1c5132f.jpg

Toujours écouter une maman!

IMG_8272

Aujourd’hui je vais vous parler de la Vaccination. Sujet épineux qui divise plus qu’il ne rassemble, et ça, depuis longtemps.

Je ne veux pas entrer dans un débat mais simplement vous raconter notre petite mésaventure qui, fort heureusement c’est bien terminée.

Pour vous raconter je dois remonter au mois d’avril dernier. Sacha tousse. il tousse énormément depuis plusieurs semaines….bon, il va à l’école et tout le monde tousse.

Les premiers jours, un simple petit rhume, le nez qui coule, quelques crises de toussotements, bref rien de bien inquiétant, pour le moment.

Presque trois semaines plus tard, des quintes de toux atrocement violentes remplacent les petits toussotements… des quintes qui durent de longues minutes. Des quintes qui sont d’une telles violence qu’elles laissent Sacha dans l’incapacité de reprendre sa respiration entre chacune d’elles. Des quintes qui le font vomir et le laisse dans un état d’épuisement tel que j’ai directement reconnue le mal dont mon petit Sacha souffrait.

Premier RDV médical. Médecin généraliste. Oscultation plutôt bonne, la toux est due (comme toujours) à l’arrière gorge qui « coule ». DRP (lavage de nez ) à gogo et surveillance si d’autres symptômes s’ajoutent. Aucun médicament, rien.  Sacha tousse depuis plus de trois semaines…

Deuxième RDV. La pédiatre de mes enfants.  Bonne oscultation mais au vu de la durée des symptômes , elle met Sacha sous l’habituel traitement, ventoline et flixotide. Je lui fais part de mon avis sur la « pathologie » de mon fils. elle me répond que ce n’est pas possible et que je suis trop inquiète. okay….

Toisième rdv le lendemain, énervée, agacée et surtout sûre de moi je demande un test à la pédiatre, elle me répond toujours que c’est impossible, les médecins et leur savoir…

Elle se décide tout de même à me donner un Antibiotique, fort, très fort qui agit sur les grosses infections pulmonaires. Donc elle ne me croit pas, mais me donne tout le même LE médicament, ou alors elle a eu pitié de mon état de fatigue au vu des nombreuses nuits blanches.

Incroyablement énervée je décide d’aller ni une ni deux emmener S aux urgences, même ton soutenu, même genre de docteur qui me demande si je suis du corps médical pour être si sûre de mes affirmations, et même genre docteur qui refuse de faire Le test. Je ne bouge pas, je reste ils peuvent même appeler la sécurité je ne partirai pas sans être sûre. Incroyable comme un médecin n’aime pas qu’un parent refuse de le croire sur parole ou OSE le contredire.

8 heures après notre arrivée aux urgences, ils me prennent enfin au sérieux et pratiquent enfin LE test des sécrétions nasales . Je dois maintenant attendre l’appel du docteur. Nous sommes Samedi.

Les quintes sont toujours aussi nombreuses et éreintantes pour Sacha, elles sont surtout nocturnes et entre chacune d’elles, Sacha va bien . Il mange, n’a pas de fièvre, joue, et ne tousse pas du tout, ni même ne semble malade. Nous, parents sommes morts de fatigue. Aucune nuit complète depuis plus d’un mois.

Chloé commence elle aussi à tousser. J’ai peur, terriblement peur. Je sais que si elle fait les mêmes quintes que son frère, elle ne pourra absolument pas reprendre sa respiration, et surtout je sais que cette maladie peut être mortelle pour les bébés.

Mercredi matin, 9h30,  appel téléphonique… « Bonjour Madame, chef de pédiatrie du CHR, je vous appelle car votre fils S à:  la COQUELUCHE » avez vous des bébés dans votre entourage? avez vous eu les antibiotiques pour toute la famille?, je dois vous poser deux ou trois questions, votre enfants est il scolarisé?….. « 

Voila, j’avais raison depuis le début, depuis la première crise de toux. La coqueluche, celle pour laquelle mon fils est bien vaccinée, celle qui est difficilement supportable pour un adulte, alors pour un enfant? et surtout celle qui dure longtemps, très longtemps, trop longtemps.

Nous avons donc tous eu un traitement préventif visant non pas à soigner, car la coqueluche ne se soigne pas, il n’y a pas de médicament, juste des antibiotiques visant à stopper l’état de contagion et donc la propagation.

Chloé en plein dans son calendrier vaccinal est passée au travers. Moi je l’ai eu. Atroce, amoindrie comme Pour Sacha, car nous étions vaccinés. Nous sommes donc le petit pourcentage de personne qui malgré la vaccination , à attrapé la maladie. Nous avons été trop de fois et surtout sur une trop longue durée en contact avec la personne infectée…le patient zéro! ( walking dead chez nous )

Pendants tout ce temps c’était mon cher Papa qui était malade. Mon papa qui toussait depuis plus d’un an sans qu’aucun docteur ne lui fasse le moindre test, ni n’évoque la coqueluche, pourtant en forte recrudescence. Il toussait déjà à la naissance de Chloé. Je n’ose imaginer si elle était tombée malade à peine née… Papa a tellement été malade , qu’il a eu un affaissement pulmonaire… et ce n’est qu’une fois notre diagnostique connu qu’ils ont recherché la coqueluche chez lui également… (présence d’anti corps) GRAVE, VRAIMENT GRAVE!

Voila, un article long, une maladie longue et grave. Ici elle a été atroce, mais amoindrie tout de même par la vaccination .

Voila, pas de débat mais juste un partage d’expérience car OUI ces maladies existent et OUI elles sont en forte recrudescence. N’oubliez pas que les vaccins sont une grande avancée et que des maladies mortelles et extrêmement graves ont été éradiquées grâce aux vaccins. Les adjuvants contenus sont bien entendu source d’angoisse, pour moi aussi. De toute façon je suis le genre de maman qui pleure quant elle va faire les vaccins de ses enfants, mais qui, si elle ne le fait pas, est morte d’inquiétude.

Voila nous avons eu LA COQUELUCHE en étant vaccinés et 7 mois après, nous avons encore de temps en temps cette toux caractéristique qu’on nomme, toux du coq. 7 mois après, encore.

Alors si je dois retenir une chose de cette mésaventure, c’est qu’une maman sait. Une maman connait ses enfants. N’hésitez pas à vous faire entendre et au moindre doute, vous manifester. Le corps médical n’a pas le science infuse.

Marion

 

 

Le syndrome de Peter Pan

Peter_Pan_Transparent

Aujourd’hui, j’ai besoin de vous écrire un article un peu plus personnel.

Je ne vais pas vous raconter ma vie.

Je ne vais pas non plus, vous faire la rétrospective des années passées.

Je vais simplement expliquer, raconter, comment en donnant la vie, à deux reprises, j’ai totalement vu la mienne changer. Se transformer.

Plus jeune, vers l’âge de l’adolescence, je m’imaginais mariée et maman. Jeune, très jeune même.

Mariée à 23 ans. Maman pour la première fois à 26, propriétaire dans la foulée et maman pour la deuxième fois à 28 ans. BREF , les années sont passées sans que je ne puisse vraiment réaliser, comprendre, apprendre. Grandir moi même

Aujourd’hui, je peu dire que je suis une femme heureuse.

Mon mari, mes enfants, je peux dire que j’aie la vie que je voulais. Mais…. Il y’a forcement un mais. Je suis cette femme, à l’aude de ses 30 ans qui est restée bloqué à l’âge de ses 18 ans.

Je crois toujours que je vais partir faire mes études dans un lycée des états-Unis. Je vais être Cheerleeders, et je vais bien entendu sortir avec LE quaterback de l’équipe de football Américain.

Je regarde des téléfilms et des séries d’ados en imaginant être l’une des héroïnes.

Je me reprend souvent, en ville, à fixer les groupes de jeunes filles, à les envier. Elles parlent, fort. Elles rigolent fort. Elle refont sûrement le monde en critiquant les passants. Elles font ce que moi même, jadis je passais des heures à faire, sans me soucier d’être à l’heure à la sortie de l’école.

L’école justement.

Je suis cette femme qui regarde les autres mamans en se disant qu’elles ont la tenue, le comportement, le physique même d’une maman.

Difficile d’expliquer ce ressenti.

Moi? je me trouve jeune. Débutante. En décalage avec ces femmes.

Une bien étrange sensation que celle d’être totalement à sa place, sans vraiment l’être.

Ma vie d’aujourd’hui, c’est celle que je voulais. Celle que j’aime. Celle qui me rend heureuse et qui fait de moi ce que je suis.

Je veux juste ne pas vieillir, ne pas grandir. Être adulte c’est compliqué. Être adulte c’est assumer de choix,  prendre des décisions. Etre adulte c’est comprendre que le monde n’est pas que plaisir et bonheur.

Je veux garder mes yeux d’enfant, et continuer de croire que je peux tout réaliser si je le souhaite.

Je veux voir mes copines, parler fringues, sorties et futilités durant des heures.

Je ne veux jamais, imaginer la vie sans mes parents. Je veux continuer de toujours me réfugier chez eux au moindre chagrin, besoin.

Je veux être maman, sans pour autant devoir changer qui je suis. Prendre faussement des airs sérieux.

Je veux grandir , et faire grandir mes enfants avec moi . leurs apporter autant qu’ils m’apportent.

Voilà , tu sais qui je suis. Je m’appelle Marion. J’ai bientôt 30 ans. J’ai le Syndrome de Peter Pan

 

Prévenir, c’est bien mieux que guérir

Nous y voilà, l’Automne.

Vous devez savoir que c’est ma saison préférée. Les vêtements, l’ambiance cocooning à la maison, les bougies, Halloween.

L’Automne qui est pour beaucoup signe de retour du mauvais temps, est pour moi depuis toujours plutôt agréable.

S’il y a bien une chose en revanche que je déteste dans cette saison, c’est qu’elle est synonyme du retour des rhumes, gastros et autres supers sympas petits virus.

Voilà ou je voulais en venir, les maux d’hiver.. et surtout comment essayer de les prévenir.

Pas de recettes miracles me diras tu!!! et bien , même si effectivement un enfant doit faire son immunité, il y a des règles d’hygiène simples et des petites astuces qui permettent tout de même d’éviter les gros bobos.

Je te laisse donc découvrir nos alliés du quotitien pour passer l’hiver sans trop d’encombrement (dans tout les sens du terme)

IMG_8376

1)Le premier, est je pense le plus important pour éviter de tomber malade, et de propager nos microbes à toute la famille, c’est le lavage des mains.

Il doit être régulier et minutieux. Personnellement ici au risque de passer pour une maniaque j’ai toujours en période hivernale, une solution hydroalcoolique (non non je ne  la bois pas promis) à défaut certaines fois de ne pouvoir me laver les mains, ça dépanne bien, surtout en ville (poignées de portes, caddies, distributeur de banque, beurk….)

IMG_8369

2)Aérer convenablement sa maison. Nous vivons, et surtout nous dormons tous dans la même habitation, l’air doit être renouvelé régulièrement et ouste les petites particules en suspension dans l’air partent en ouvrant les fenêtres. Ici c’est 15 minutes matin et 15 minutes avant d’aller dormir .

Dans le même genre, pas de maison surchauffée. 19 degres c’est bien suffisant, et sutout pour les chambres.

bien-ventiler

3)Lavage de nez quotidien, eau de mer , sérum physiologique , à chacun son allié, mais ici c’est indispensable pour éviter la stagnation des sécrétions. En cas de début de rhume c’est lavages réguliers, et même si les enfants savent se moucher, les pipettes sont tout de même hyper efficaces pour laver l’arrière gorge.

4)Sortir par tous les temps. Oui oui, habituer nos enfants aux différentes températures est indispensable pour les aider à s’y habituer. Un enfant qui ne sort jamais ou qui est bien trop couvert, est un enfant qui va plus facilement tomber malade (oui oui c’est prouvé )regardez donc dans  les pays Nordiques.

5) Les cures de vitamines. Ici je surveille vraiment l’alimentation des enfants, et je dois reconnaître que je suis chanceuse car mes enfants (ils ont d’autres défauts) raffolent de légumes et de fruits en tout genres (au point de demander des brocolis à la place des frites oui oui …). En complément d’une bonne alimentation , nous prenons tous, dès la rentrée une petite cure adaptée selon l’âge de chacun , pour booster un peu plus notre corps .

Chloé vu son âge ne prend rien d’autre que les ampoules de vitamine D  , et des cuillères de miel et de propolis que je vais chercher directement en magasin BIO ou chez un petit producteur. Sacha en plus du miel, à également des petites gommes de vitamines et des petites gommes pour le système immunitaire. Et nous parents, prenons régulièrement miel , et cure de magnésium associé à des vitamines. Ces petites cures sont à  faire sur une petite durée et à renouveler si besoin .

IMG_8371IMG_8373

6) La flore intestinale… celle tant mise à l’épreuve et surtout celle responsable du bon fonctionnement de notre corps. Une vraie barrière à toutes sortes d’infections telle que la fameuse et redoutable, GASTROENTERITE.

La, de suite tu dois sûrement repenser à ces nuits à changer draps, pyjamas, gigoteuse de tes enfants et, à faire tourner machine sur machine .

Pour essayer d’éviter la gastro lavage des mains a gogo, en rentrant à la maison , avant et après avoir changé bébé, avant et après être allé au WC et avant et après préparation des repas …

ICI deux fois pas an , les enfants prennent des petites gouttes de probiotique au dosage indiqués par leur pédiatre ou pharmacienne, pour refaire totalement leur flore intestinale. C’est naturel et c’est important, tout comme la flore vaginale chez les femmes (mais je vous en parle dans un autre article)

7) Huiles essentielles à gogo, je ne vais pas m’étendre sur le sujet car j’en parle déjà dans un précédent article mais ici rien de mieux que les HE. En diffusion , à l’oral ou en mélange thérapeutique les HE font entièrement parties de notre quotidien et n’ont plus rien à prouver . Elles nous sont indispensables.

Voilà, pour certaines cela peut paraître beaucoup et pourtant ce ne sont que des bons produits et des règles d’hygiène. Chaque vitamines ou compléments donnés est vu et accordé par la pédiatre des enfants .

IMG_3690.JPG

Je rajoute juste pour les mamans de nourrisson, que dans les grosses périodes d’épidémies, les bisous sur le visage et les mains sont à éviter.

Les petits maux des grands peuvent avoir de grosses conséquences pour nos petits bébés.

A bientôt